Photo travailleur Contactez-nous
bouton fermé

Contactez-nous

Souffrir d’arthrose


Dans cet article, vous découvrirez ce qu’est l’arthrose, quels en sont les symptômes et quelles en sont les causes probables. Vous apprendrez aussi comment soulager vos douleurs et prévenir une aggravation de celles-ci. Vous pourrez finalement y lire quels sont les traitements possibles et ce que la chiropratique peut faire pour vous.

L’arthrose est la forme d’arthrite la plus commune. Elle touche plus de 3 millions de Canadiens, soit 1 personne sur 10. L’arthrose a longtemps été considérée comme une usure due au vieillissement, mais les recherches récentes tendent à démontrer qu’il s’agit bien d’un problème de santé à part entière. Les chercheurs croient désormais que l’arthrose est à la fois d’origine mécanique et inflammatoire. Certains facteurs prédisposeraient davantage au développement de l’arthrose : surplus de poids, hypertension, hypercholestérolémie, diabète, ménopause, etc. C’est donc dire que les habitudes de vie adoptées influencent aussi l’apparition de l’arthrose, l’une des principales causes d’incapacité et de restriction d’activité chez les aînés.

MonChiro.ca Arthrose Monsieur agé avec une canne
 

L’arthrose, aussi appelée ostéoarthrite, affecte tous les tissus articulaires : cartilage, os, tendons et ligaments.

Afin de mieux comprendre l’arthrose, voyons d’abord ce qu’est une articulation. Une articulation, dont la fonction est le mouvement, se compose de deux os. Ces os sont recouverts de cartilage, une substance élastique et solide qui permet un meilleur glissement des os les uns sur les autres. Tout autour, on retrouve une capsule articulaire, qui renferme le liquide synovial, un lubrifiant articulaire. La capsule est renforcée par des ligaments, qui s’attachent sur chacun des os de l’articulation. Le tendon est la partie du muscle fixée sur l’os qui permet le mouvement articulaire.

MonChiro.ca Arthrose Synoviale
 

 

Lorsque l’articulation est touchée par l’arthrose, des changements anormaux se produisent dans toutes les structures : le cartilage s’amincit, devient rugueux, perd son élasticité puis se désintègre, laissant flotter de petits fragments dans le liquide synovial. Les os réagiront en tentant de se reconstruire et de se protéger, ce qui formera de petits becs osseux autour de l’articulation, que l’on nomme éperons osseux. Un processus inflammatoire peut s’installer. Plus tard dans l’évolution de ce problème de santé, l’articulation perd du liquide synovial et les ligaments et tendons pourraient se rompre. L’arthrose peut mener à une déformation de l’articulation, qui peut à son tour perturber la fonction articulaire (par exemple, limiter le mouvement).

MonChiro.ca Arthrose Ostéoarthrite
 

 

L’arthrose peut toucher n’importe quelle articulation, mais elle est plus fréquente dans celles qui supportent le poids du corps : genou, hanche et pied. Elle touche aussi les articulations des mains et du rachis (cou et dos).


MonChiro.ca Arthrose Articulations

Symptômes de l’arthrose


Les symptômes causés par l’arthrose sont variables et dépendent à la fois de l’articulation touchée et de la sévérité du problème. Règle générale, l’arthrose occasionne de la douleur articulaire, des raideurs, des pertes de mouvement et de l’enflure. Des bruits articulaires, comme des craquements, des grincements et des crépitations, sont fréquents. Ils sont causés par les fragments osseux et cartilagineux à l’intérieur et autour de l’articulation touchée.

La progression de l’arthrose est lente, évolutive. Quoique ce ne soit pas toujours le cas, l’arthrose s’aggrave avec le temps. C’est pourquoi une prise en charge hâtive de l’arthrose ralentit sa progression. Consulter un chiropraticien dès l’apparition des premiers symptômes vous permettra de conserver votre liberté de mouvement tout en amenuisant les douleurs liées à l’arthrose.

 
MonChiro.ca Arthrose Grand-parents
 

Lorsque l’arthrose commence à s’installer, la douleur articulaire apparaît lors d’une utilisation exigeante de l’articulation. Puis le problème progresse et la douleur se fait ressentir lors d’une utilisation dite normale (quotidienne) de l’articulation. La douleur peut aussi se manifester en fin de journée et est généralement soulagée par le repos.

Les raideurs se présentent après une longue période de repos, le matin par exemple. Les raideurs matinales sont typiques de l’arthrose, si elles ne se prolongent pas au-delà de 30 minutes. Si les raideurs matinales durent plus de 30 minutes, il pourrait s’agir d’une autre forme d’arthrite.

MonChiro.ca Arthrose Femme avec douleur au dos
 

L’enflure fait gonfler l’articulation, la rend plus chaude et plus rouge.

Il peut arriver que l’on ressente une instabilité de l’articulation, notamment dans les cas plus avancés. Une sensation de faiblesse ou de « lousse » dans l’articulation peut être le signe d’une instabilité.


La déformation articulaire est un signe d’arthrose (ou d’autres arthrites) avancée. L’oignon du gros orteil (l’orteil présente un angle vers l’extérieur) est un exemple fréquent. On aperçoit plus facilement les déformations dans les petites articulations, comme celles des doigts.

 
 

Arthrose de la hanche
La douleur peut être ressentie à plusieurs endroits : bassin, hanche, fesse, bas du dos et même cuisse.

Arthrose de la main
Lorsqu’elle se présente dans les mains, l’arthrose est souvent d’origine génétique. Un historique familial, surtout chez les femmes, est habituellement présent. Une douleur au pouce est fréquente et s’aggrave lorsqu’on tente de pincer ou d’agripper un objet.

Arthrose du genou
Le genou est l’articulation la plus touchée par l’arthrose. La douleur survient souvent lors des activités quotidiennes, comme marcher ou monter et descendre les escaliers.

Arthrose du pied et de la cheville
La forme la plus commune touche l’articulation de la base du gros orteil. Il y a généralement de l’enflure et une douleur à la marche. Le problème dégénère souvent en oignon, qui provoque à son tour un « effet domino » : le gros orteil prend un angle extérieur, qui pousse sur le 2e orteil, puis le 3e, et ainsi de suite. MonChiro.ca Arthrose du pied et de la cheville

Arthrose du dos et du cou
Les premiers signes typiques d’une atteinte du rachis sont la raideur ou la douleur. Il est toutefois plus difficile d’en faire le diagnostic puisque plusieurs problèmes peuvent être à l’origine des douleurs : hernie discale, subluxation vertébrale, entorse lombaire

 

Il existe plusieurs types d’arthrite dont les symptômes peuvent ressembler à ceux de l’arthrose. Même si l’arthrose est beaucoup plus commune, les autres arthrites ne doivent pas être négligées. Un diagnostic fait par un professionnel de la santé est primordial afin d’appliquer le plan de traitement adéquat. N’hésitez pas à consulter un chiropraticien afin de connaître l’origine de vos douleurs.

Photo travailleurConsultez votre docteur en chiropratique   

 

Est-ce autre chose que de l’arthrose?


Arthrite rhumatoïde :
De tous les autres types d’arthrite, l’arthrite rhumatoïde est la plus commune. C’est une maladie auto-immune qui survient lorsque le système immunitaire se retourne contre le corps. L’arthrite rhumatoïde peut affecter plusieurs systèmes du corps, dont les articulations. Les mains, poignets, pieds, coudes, genoux et chevilles sont les plus touchés. L’enflure, la douleur sévère, les raideurs matinales prolongées (plus de 30 minutes), les dommages et déformations sévères et la diminution du mouvement en sont les symptômes les plus courants. La maladie progresse plus rapidement et de façon plus sévère que l’arthrose. Un diagnostic précoce est gage d’une bonne prise en charge et d’une évolution moins incapacitante.

MonChiro.ca Arthrose Arthrite rhumatoïde Mains

La goutte :
La goutte est une arthrite inflammatoire douloureuse causée en partie par des taux élevés d’acide urique dans le sang. Des cristaux d’acide urique se déposent dans les articulations et entraînent de la douleur et de l’enflure sévère. La goutte est plus commune dans le gros orteil et le pied. Elle est épisodique et l’apparition des symptômes est brusque. Aucun symptôme n’est présent entre les épisodes.

La pseudo-goutte :
L’apparition soudaine d’enflure et de douleur à une ou plusieurs articulations pourrait indiquer un cas de pseudo-goutte. Les symptômes sont causés par des cristaux de calcium à l’intérieur des articulations.

Arthrite psoriasique :
Elle affecte les gens qui souffrent de psoriasis, une maladie de la peau qui crée des plaques de rougeurs et des croûtes argentées. La maladie cutanée se développe généralement en premier et le diagnostic de l’arthrite se fait plus tard. Les symptômes sont semblables à ceux d’autres arthrites : douleurs articulaires, raideurs et enflure.

 
 

Consulter un chiropraticien dès l’apparition des premiers symptômes. Il sera en mesure de diagnostiquer la cause de vos douleurs grâce à des examens physiques et radiologiques. Il pourra vous diriger vers un autre professionnel de la santé, au besoin.

MonChiro.ca Arthrose Chiro avec patient
 
 

Causes de l’arthrose


 

Les études scientifiques n’ont pas encore démontré avec certitude quelles étaient les causes de l’arthrose, mais plusieurs facteurs semblent augmenter les risques d’en souffrir : le vieillissement, les blessures, la subluxation, certaines maladies, une mauvaise hygiène de vie, certains types d’emploi et des facteurs génétiques.

 

 

Vieillissement

 

L’arthrose peut toucher des personnes de tous les âges, mais elle est plus fréquente chez les plus de 50 ans. La perte d’élasticité et d’hydratation articulaire contribue à l’usure prématurée des structures.

 
 

Blessures et traumatismes

 

Lorsqu’une articulation subit un choc, il est probable, à moins qu’elle soit traitée adéquatement, que son fonctionnement soit perturbé. Il en résulte une dégénérescence prématurée de ses structures. Lorsqu’une personne de moins de 50 ans souffre d’arthrose, une blessure articulaire antérieure en est souvent la cause. Les athlètes dans certains sports sont davantage exposés à des blessures menant à l’arthrose : football, hockey, ski alpin, ski acrobatique, ballet, vélo de montagne, etc.

MonChiro.ca Arthrose Chute en vélo
 
 
 

Subluxation

 

La subluxation vertébrale est un mauvais mouvement ou un désalignement d’une articulation. Elle est entre autres causée par de mauvaises habitudes de vie, des traumatismes et le stress. Cette dysfonction articulaire, d’abord silencieuse, mène directement à l’arthrose. Elle entraîne des contractions musculaires, de l’inflammation (des tendons, des nerfs...), de la douleur, puis de la dégénérescence. La subluxation est la raison d’être des chiropraticiens; ceux-ci sont formés (cinq ans d’université au Québec) pour détecter puis corriger la subluxation. Consultez-en un sans tarder afin de connaître l’état général de vos articulations.

MonChiro.ca Arthrose Schema Subluxation

Mauvaise hygiène de vie

 

Les mauvaises habitudes de vie telles que l’inactivité physique, le tabagisme, une mauvaise hygiène de sommeil, l’obésité (et le surplus de poids), les mauvaises postures, la malbouffe, l’usage abusif, répétitif et inadéquat d’une articulation ainsi que le stress sont autant de facteurs de risque de l’arthrose. L’obésité et le surplus de poids sont en grande partie responsables de l’ostéoarthrite dans les articulations autoportantes (hanche, genou, pied).

 

Maladies

 

Certaines maladies, comme le diabète, peuvent contribuer au développement de l’arthrose.

 
 
 

Types d’emploi

 

Les danseurs de ballet, les musiciens professionnels, les athlètes de haut niveau, les travailleurs de la construction et les opérateurs de machinerie lourde sont plus susceptibles de souffrir d’arthrose.

MonChiro.ca Danseurs de ballet
 

Facteurs génétiques

 

Certaines formes d’arthrose pourraient avoir une composante génétique. C’est le cas notamment de l’arthrose des mains chez la femme. Les recherches en sont à leurs balbutiements.

 

Photo travailleurConsultez votre docteur en chiropratique   

Soulagement de l’arthrose


Activité physique

Demeurer actif est la solution clé pour soulager les symptômes d’arthrose. L’activité physique est le meilleur allié pour conserver les fonctions articulaires et soulager les douleurs. Mais attention! Les activités trop intenses sont déconseillées. Choisissez plutôt une activité dans chacune des catégories suivantes.

Activités d’étirement et de souplesse : Elles augmentent la mobilité, réduisent la douleur et les raideurs. Ex. : yoga, Pilates, tai-chi, programme d’étirements.

Activités musculaires : Elles augmentent le tonus musculaire et la protection des articulations. Ex. : haltères, appareils, exercices avec le poids du corps.

Activités d’endurance : Elles contribuent à la santé cardiovasculaire, augmentent les capacités cardiaques, aident à contrôler le poids, favorisent la mobilité articulaire et réduisent les douleurs en sécrétant des substances chimiques de bien-être. Ex. : natation, marche, vélo.

MonChiro.ca Exercices Natation
 
 

Froid et chaleur

L’utilisation de la chaleur (thermothérapie) et du froid (cryothérapie) peut aider au soulagement des symptômes d’arthrose. Alors que la chaleur diminue les douleurs, les raideurs, les spasmes musculaires et les contractions, le froid tend à diminuer l’enflure et les douleurs.

MonChiro.ca Soulagement de l'arthrose
 
 

Perte de poids

Si vous avez un surplus de poids, c’est le moment idéal pour perdre quelques kilos. Il a été démontré que la perte d’aussi peu que cinq kilos était grandement bénéfique dans les cas d’arthrose. Une alimentation saine et l’exercice physique sont les deux seules façons de perdre du poids sainement. Oubliez les régimes miracles ou les poudres et boissons magiques.

 
 

Médication

La prise d’analgésiques et d’anti-inflammatoires en vente libre peut être envisagée. Il est important de rester sur ses gardes, l’arthrose étant un problème chronique, l’usage de médicaments pourrait le devenir aussi. Les antidouleurs ont des répercussions importantes sur les autres systèmes, notamment les systèmes digestif et immunitaire. Il faut éviter le plus possible d’en prendre sur une base quotidienne et plutôt se tourner vers d’autres solutions pour soulager les douleurs. Dans des cas plus sévères, un médecin pourrait prescrire des opiacés. Cette catégorie de médicaments engendre beaucoup d’effets secondaires et n’est pas toujours bien tolérée par les patients.

 
 

Dans les cas d’arthrose, les crèmes et gels topiques seront à privilégier. Il en existe plusieurs types. Consultez un pharmacien pour savoir lequel vous convient.

 

Produits naturels

Les études sont peu nombreuses, mais la chondroïtine et la glucosamine pourraient avoir des effets bénéfiques chez les gens qui souffrent d’arthrose. Les gels d’arnica soulagent souvent les douleurs articulaires.

 

Habitudes de vie saines

L’adoption de saines habitudes de vie est bien sûr bénéfique pour soulager l’arthrose, mais aussi pour prévenir plusieurs maladies, en plus de vous donner de l’énergie. Une bonne hygiène posturale, une bonne hygiène de sommeil, un arrêt du tabagisme, une réduction du stress (méditation, art…) et une saine alimentation vous aideront à améliorer votre qualité de vie. Pour en connaître davantage sur la façon d’améliorer sa qualité de vie, consultez notre section sur les saines habitudes de vie ici.

 
MonChiro.ca Saines habitudes de vie
 

Bonnes postures

Au travail, optimisez votre environnement afin qu’il soit ergonomique. Utilisez un repose-pied et une chaise avec dossier, idéalement avec un support lombaire. Pensez à aménager une station de travail assis-debout, surtout si vous passez de longues heures devant votre écran. Dégourdissez-vous régulièrement (au moins toutes les 30 minutes).

 
MonChiro.ca Station de bureau économique
 
 

Afin de mieux dormir, il est primordial de modifier certaines de vos habitudes de sommeil. Ne dormez surtout pas sur le ventre. En plus de créer une pression importante au bas du dos, cette position engendre des tensions à la base du cou et dans le haut du dos. Sur le dos, insérez un oreiller sous les genoux afin de surélever vos jambes. Sur le côté, déplacez cet oreiller entre vos genoux. Évitez de ramener les genoux sur la poitrine (position fœtale), cela crée un étirement des fessiers et des ischiojambiers (muscle derrière la cuisse) ainsi qu’un rétrécissement des psoas (muscle de la hanche). Assurez-vous d’avoir un matelas de qualité, assez ferme et un oreiller adéquat, pas trop mou, et à la bonne hauteur (votre tête doit être alignée avec le reste de votre corps).

MonChiro.ca Hygiène du sommeil
 
 

Dans la vie de tous les jours, faites des choix qui vous permettront d’atteindre vos objectifs d’activité physique et de mieux-être : stationnez votre voiture plus loin, promenez le chien une fois de plus, utilisez les escaliers. Quoique parfois pratique, l’utilisation du scooter électrique peut avoir des effets pervers de sédentarité. Utilisez-le avec modération.

Évitez les talons hauts; utilisez des chaussures adéquates.

Aménagez votre maison : ajoutez une barre de soulèvement dans le bain, dans la douche et près de la toilette, installez une chaise dans la douche et une chaise électrique dans les escaliers (pour les cas sévères). Un ergothérapeute sera en mesure de vous éclairer.

MonChiro.ca Maison aménagée
 

Traitement de l'arthrose


Il n’existe pas de traitement définitif de l’arthrose, à l’exception faite du remplacement articulaire, une procédure chirurgicale de dernier recours. Les différentes stratégies de traitement visent le soulagement de la douleur, la conservation du mouvement et le ralentissement de la progression de la maladie. Les traitements varient en fonction des symptômes, des articulations touchées et de la sévérité du problème.

Quelle que soit la raison de vos douleurs, une visite chez un professionnel de la santé s’impose. La chiropratique est un choix de premier plan dans les cas d’arthrose. Le chiropraticien, grâce à sa formation universitaire (doctorat de premier cycle) totalisant près de 5000 heures, est en mesure de diagnostiquer et de traiter les douleurs arthrosiques. S’il soupçonne que la cause de vos douleurs ne relève pas de son champ d’expertise, il pourra vous diriger vers la bonne personne.

D’autres professionnels et intervenants de la santé peuvent vous soulager des symptômes d’arthrose : physiothérapeute, médecin, acupuncteur, ostéopathe, massothérapeute. Informez-vous des techniques utilisées et de la formation de la personne que vous choisirez, notamment dans le cas des ostéopathes et massothérapeutes, qui n’ont pas (pour le moment) d’ordre professionnel, dont la mission est la protection du public.

 

Des injections intra-articulaires peuvent être envisagées. Il s’agit le plus souvent d’injections de corticostéroïdes, un anti-inflammatoire dont les effets sont variables. La prudence est de mise puisque les injections ne peuvent être répétées à volonté en raison des effets secondaires, notamment l’affaiblissement des tendons. Plus récemment, des injections d’hyaluronane sont proposées. Il s’agit d’un composé visqueux qui remplace le liquide synovial perdu et qui agit comme lubrifiant articulaire. Les études sur le sujet sont peu nombreuses; elles indiquent que le traitement prend plus de temps à agir, mais agit plus longtemps. D’autres études devront confirmer cette affirmation.

MonChiro.ca Injections intra-articulaires
 

La chirurgie est envisagée lorsque tous les traitements conservateurs ont échoué. Le chirurgien peut choisir de retirer les débris articulaires, reconstruire l’articulation ou même la remplacer. Les risques de ce type d’intervention ne sont pas à négliger, d’autant qu’un remplacement articulaire a une « date limite ». Il faudra réopérer dans 15 ou 20 ans pour remplacer l’articulation à nouveau.

 
MonChiro.ca Intervention
 

Ce que la chiropratique peut faire pour votre arthrose


Les ajustements chiropratiques : Le chiropraticien utilise les manipulations articulaires (appelés ajustements) pour redonner du mouvement à une articulation bloquée et pour repositionner une articulation désalignée. Il traite donc la subluxation (mauvais mouvement ou désalignement articulaire), une des causes de l’arthrose. Les ajustements permettent une diminution de la douleur, une augmentation du mouvement et un ralentissement de la progression de l’arthrose. Cette procédure est hautement sécuritaire lorsqu’effectuée par un professionnel qualifié, comme votre docteur en chiropratique.

 
MonChiro.ca Chiroptracien
 

Le chiropraticien pourra aussi utiliser d’autres outils à sa disposition, comme la thérapie musculaire, la thérapie complémentaire (ultrason, tens…), les mobilisations articulaires, les tractions, etc. Il sera aussi en mesure de vous prescrire un plan d’exercices et de vous guider dans votre virage mieux-être.

Quand consulter en chiropratique?


Si vos symptômes apparaissent ou s’aggravent soudainement

Si votre douleur progresse (s’étend en superficie, atteint plusieurs articulations…)

Si votre problème est récurrent (revient toujours)

Si vous devez vous absenter du travail

Si la douleur vous empêche de dormir

Si vous devez prendre des médicaments pour fonctionner correctement

Si vous perdez de la force musculaire ou de la sensibilité

Si d’autres symptômes accompagnent votre douleur (nausées, vomissements, fatigue, fièvre…)

 
 

 

Mon Chiro.ca
Suivez-nous sur les réseaux sociaux